top of page

L'EVANGILE AU COEUR DE NOTRE VIE

5 novembre 2023

Bonne Nouvelle de notre Seigneur en Matthieu 23, 1-12

Notre Seigneur Jésus s'adressa aux foules et à ses disciples en disant : « Sur la chaire de Moïse se sont assis les scribes et les Pharisiens : faites donc et observez tout ce qu'ils pourront vous dire, mais ne vous réglez pas sur leurs actes : car ils disent et ne font pas. Ils lient de pesants fardeaux et les imposent aux épaules des gens, mais eux-mêmes se refusent à les remuer du doigt. En tout ils agissent pour se faire remarquer des hommes. C'est ainsi qu'ils font bien larges leurs phylactères et bien longues leurs franges. Ils aiment à occuper le premier divan dans les festins et les premiers sièges dans les synagogues, à recevoir les salutations sur les places publiques et à s'entendre appeler Rabbi par les gens. Pour vous, ne vous faites pas appeler Rabbi: car vous n'avez qu'un Maître, et tous vous êtes des frères. N'appelez personne votre Père sur la terre: car vous n'en avez qu'un, le Père céleste. Ne vous faites pas non plus appeler Directeurs: car vous n'avez qu'un Directeur, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé.

© Source Bible de Jérusalem

L'évangile au cœur de notre vie

Jésus était un jeune juif de trente ans quand il commence son ministère sur terre. Il fait face et je fais un peu comme lui aux pouvoirs que s’octroient les autorités religieuses, d’être présomptueux, méprisant vis-à-vis du petit peuple. Ils sont assis sur la chair de Moïse, c’est-à-dire qu’ils ont autorité pour enseigner la Loi. Ils mettaient des obligations voire des oppressions sur le peuple concernant la religion… alors qu’eux-mêmes, ils n’étaient pas exemplaires.

Ces autorités aiment les premières places… aiment se faire appeler Rabbi, ce qui prouvait qu’ils étaient savants, qu’ils connaissaient parfaitement bien les écritures et des érudits sur la loi de Moïse.

Jésus enseigne à ses disciples à ne pas se comporter comme des élites, pour montrer une supériorité par rapport à d’autres frères et d’autres sœurs.

Il est précis sur deux points. Ne vous faites pas appeler « père », car vous n’avez qu’un seul Père, c’est Dieu. Ne vous faites pas appelé Directeur (καθηγητὴς, kathigitis en grec) qui veut dire plutôt « professeur », dans le grec ancien « guide » qui a quand même une autorité, mais qui est attribuée au Christ lui-même.

Le Seigneur Jésus nous demande d’être des serviteurs pour nos frères. Mais beaucoup d’ecclésiastes en ont décidé autrement… Les autorités religieuses dans la sphère catholique ne manquent pas. Certains… beaucoup même… en usent. Même chez des laïcs qui se sentent supérieurs par leurs diplômes ou leur formation. « Vous avez vu, j’ai une licence théologique » nous a dit un jour un frère de notre communauté. Waouh ! La classe. Ma seule formation, c’est l’Evangile… de la méditer au calme, loin des foules et des assemblées. Et mon catéchisme, je le dois à Jacques Loew et ses équipiers.

Didier Antoine

bottom of page