top of page

L'EVANGILE AU COEUR DE NOTRE VIE

LUNDI 4 DECEMBRE 2023

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Matthieu 8, 5-13

Notre Seigneur Jésus était entrait dans Capharnaüm, un centurion s'approcha de lui en le suppliant: « Seigneur, dit-il, mon serviteur est couché dans ma maison, atteint de paralysie et souffrant terriblement. »
Il lui dit : « Moi, Je vais j’irai le guérir » -- « Seigneur, reprit le centurion, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ; mais dis seulement un mot et mon serviteur sera guéri. Ainsi moi, je suis soumis à une autorité avec des soldats sous mes ordres. Je dis à l'un : Va! et il va, et à un autre : Viens! et il vient, et à mon serviteur : Fais ceci ! et il le fait. » En l’entendant, notre Seigneur Jésus fut plein d’admiration et dit à ceux qui le suivaient: « En vérité, je vous le déclare, chez personne je n'ai trouvé une telle foi en Israël. Eh bien! je vous dis que beaucoup viendront du levant et du couchant prendre place au festin avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des Cieux » Puis notre Seigneur Jésus dit au centurion: « Va ! Qu'il t'advienne selon ta foi ! » Et le le serviteur fut guéri sur l'heure.

© Source Traduction Œcuménique de la Bible (T.O.B)

L'évangile au cœur de notre vie

Dans l’Evangile de ce jour, un centurion, c’est-à-dire un officier de l'armée de Rome, s'approche de notre Seigneur Jésus avec une humble demande de guérison pour son serviteur. Il est atteint de paralysie et souffre terriblement.

Ce centurion qui est un païen montre une grande foi en reconnaissant l'autorité de Jésus en l’appelant « Seigneur ». Ce centurion a dû entendre parler de notre Seigneur. Il comprend qu'il a le pouvoir de guérir et en même temps, il prend conscience qu’il n’est pas digne de le recevoir chez lui.
Notre Seigneur Jésus ressent une sincérité profonde de ce centurion, n’oublions pas qu’il est un envahisseur, un occupant. Il sonde en lui une foi qu’il n’a jamais trouvée même en Israël parmi le peuple élu… Notre Seigneur y va fort. Il souligne ainsi que la foi n’est pas confinée à un seul peuple, une assemblée, une communauté, mais elle peut se trouver parmi ceux qui sont ouverts à la Parole de Dieu, ceux qui ont pris leur distance envers L’Eglise.

Ce passage met en lumière l'idée que la foi authentique transcende les frontières culturelles et religieuses. Notre Seigneur Jésus nous enseigne également que la vraie foi est souvent trouvée chez ceux qui sont humbles et qui reconnaissent leur foi envers lui, envers Dieu. En guérissant le serviteur du centurion, notre Seigneur Jésus démontre son pouvoir sur la maladie et son désir de répondre à la foi sincère, indépendamment des origines ou des affiliations religieuses.

Même si nous sommes éloignés de l’Eglise, notre Seigneur Jésus met en avant la puissance de la foi et sa reconnaissance par lui, indépendamment des conventions sociales ou religieuses de l'époque et de la nôtre aussi. C'est un rappel puissant que la grâce de Dieu… accessible à tous… qui vient avec un cœur sincère.

Prenez soin de vous

Didier Antoine

bottom of page