top of page
JEUDI 11 JUILLET 2024

JEUDI 11 JUILLET 2024

Evangile selon Matthieu 10, 7-15

Notre Seigneur Jésus disait à ses Apôtres : « Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement. 9 Ne vous procurez ni or, ni argent, ni monnaie à mettre dans vos ceintures, ni sac pour la route, ni deux tuniques, ni chaussures, ni bâton, car l’ouvrier mérite sa nourriture. « En quelque ville ou village que vous entriez , informez vous de quelqu’un d’honorable et demeurez chez lui jusqu’à votre départ. En entrant dans la maison, saluez-la. Si cette maison en est un digne, que votre paix descende sur elle ; si elle n’en est pas digne, que votre paix revienne à vous. Si l’on refuse de vous recevoir et d’écouter vos paroles, quittez cette maison ou cette ville et secouez la poussière de vos pieds. En vérité, je vous le dis, au jour du jugement, Sodome et Gomorrhe seront traitées moins rigoureusement que cette ville. »

© Source Médiaspaul – Traduit par Robert Tamisier

La Parole au cœur de notre vie

Aujourd'hui, nous méditons sur un passage puissant et instructif de l'Évangile selon Matthieu, chapitre 10, versets 7 à 15. Ce texte contient des directives précieuses que notre Seigneur Jésus a données à ses disciples alors qu'ils se préparaient à annoncer le Royaume des Cieux. Lisons ces paroles et réfléchissons à leur signification profonde.

Tout d'abord, Jésus nous invite à proclamer que « le royaume des cieux est tout proche ». Ce message est fondamental et intemporel. Pour les premiers chrétiens, cela signifiait une rupture radicale avec les attentes messianiques de l'époque. Aujourd'hui, cela nous rappelle que le Royaume de Dieu est une réalité présente et active dans nos vies, même si nous sommes éloignés physiquement de l'Église.

« Guérissez les malades ». Cela nous renvoie non seulement à la guérison physique, mais aussi à la restauration spirituelle et émotionnelle. Pour ceux qui se sentent éloignés, il est important de se rappeler que la guérison que notre Seigneur Jésus offre est intégrale et touche chaque aspect de notre être.
Notre Seigneur Jésus continue en disant : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement ». Cet appel à la gratuité est une invitation à vivre dans une générosité radicale. Nous sommes des instruments de la grâce de Dieu, en partageant librement ce que nous avons reçu.

es matérielles pour la mission, il nous invite à une confiance totale en la providence divine. Dans notre contexte moderne, cela peut signifier de ne pas s'appuyer uniquement sur nos propres moyens ou capacités, mais de dépendre de Dieu pour notre soutien et notre direction.

Notre Seigneur Jésus souligne également l'importance de trouver des personnes dignes de recevoir le message. Cette dignité ne repose pas sur le statut social ou économique, mais sur l'ouverture du cœur à l'Évangile. Pour ceux d'entre nous qui se sentent isolés, cela signifie rechercher des âmes sœurs spirituelles, des compagnons de foi avec qui partager notre voyage.

Enfin, Jésus donne des instructions claires pour gérer le rejet : « Si l’on refuse de vous recevoir et d’écouter vos paroles, quittez cette maison ou cette ville et secouez la poussière de vos pieds. » Cette action symbolique. Elle nous enseigne à ne pas nous laisser abattre par l'opposition ou l'indifférence, mais à continuer notre mission avec persévérance et confiance.

Même si nous avons pris de la distance envers l’Eglise catholique, les paroles de Jésus sont une source d'encouragement et de défi pour nous tous. Nous sommes appelés à proclamer le Royaume de Dieu, à vivre dans la gratuité, à dépendre de la providence divine, à chercher des compagnons spirituels et à persévérer malgré les rejets.

Que Dieu nous garde !

Partagez autour de vous

bottom of page