top of page

PREMIER TESTAMENT

231207

jeudi de la 1ère semaine de l'Avent

7 décembre 2023

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Matthieu 7, 21-27

Notre SEIGNEUR Jésus disait à ses disciples : Il ne suffit pas de me dire: "Seigneur, Seigneur"! pour entrer dans le Royaume des cieux ; il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux. Beaucoup me diront en ce jour-là: "Seigneur, Seigneur! n'est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? en ton nom que nous avons chassé les démons ? en ton nom que nous avons fait de nombreux miracles" ? Alors je leur déclarerai: « Je ne vous ai jamais connus ; écartez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité ». Ainsi tout homme qui entend les paroles que je viens de dire et les met en pratique, peut être comparé à un homme avisé qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé ; ils se sont précipités contre cette maison et elle ne s'est pas écroulée, car ses fondations étaient sur le roc. Et tout homme qui entend les paroles que je viens de dire et ne les met pas en pratique, peut être comparé à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé ; ils sont venus battre cette maison, elle s'est écroulée, et grande fut sa ruine ».

© Source Traduction Œcuménique de la Bible (T.O.B)

Dans ce passage, notre SEIGNEUR Jésus déclare que ce ne sont pas simplement ceux qui disent « Seigneur, Seigneur » qui entreront dans le royaume des cieux, mais plutôt ceux qui font la volonté de son Père qui est dans les cieux. Il souligne l'importance des actions que nous menons vis-à-vis de notre prochain… de ceux qui ont besoin de nous plutôt que de simples professions de foi. Ceci est une invitation à une foi active, exprimée à travers nos actes et nos comportements.

Notre SEIGNEUR emploie une métaphore… l'image de la construction d'une maison sur le roc ou sur le sable. Ceux qui entendent les paroles de notre SEIGNEUR et les mettent en pratique sont comme un homme sage qui construit sa maison sur le roc solide de la vérité et de l'obéissance. Quand les tempêtes de la vie surviennent, cette maison reste debout. En revanche, celui qui entend les paroles de notre SEIGNEUR Jésus, mais ne les met pas en pratique est comme un homme insensé qui construit sa maison sur le sable. Lorsque les tempêtes arrivent, la maison s'effondre, symbolisant notre fragilité d'une foi qui n'est pas mise en œuvre dans notre vie quotidienne.

Ce passage souligne donc l'importance de la cohérence entre la foi professée et la vie vécue. Notre SEIGNEUR Jésus met en garde contre la superficialité religieuse et l'hypocrisie… parfois il ne va pas par quatre chemins : « Je ne vous ai jamais connus ; écartez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité ». Ce verset 23 n’est pas dans la liturgie du jour, mais il ne faut pas l’occulter. Notre Seigneur ne peut pas reconnaître ceux qui ont une pratique religieuse… qui ne se transforme pas dans la justice, la miséricorde et l’amour envers Dieu, notre Père et notre prochain.

Même si nous avons pris de la distance envers l’Eglise, le SEIGNEUR nous invite à approfondir notre relation avec Dieu et lui seul. Le SEIGNEUR nous rappelle que notre vraie foi (confiance) se manifeste dans les actes et que notre construction de notre vie spirituelle peut se vivre dans notre sphère privée… même retirés de notre communauté, notre foi peut être dense et harmonieuse en communion avec DIEU et notre SEIGNEUR.

Didier Antoine

bottom of page