top of page

PREMIER TESTAMENT

231215

Vendredi de la 2ème semaine de l'Avent

15 DECEMBRE 2023

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Matthieu 11, 11-19

Notre Seigneur déclarait à la foule : « A qui vais-je comparer cette génération ? Elle est comparable à des enfants assis sur les places, qui en interpellent d'autres : "Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé ! Nous avons entonné un chant funèbre, et vous ne vous êtes pas frappé la poitrine" ! En effet, Jean est venu, il ne mange ni ne boit, et l'on dit: "Il a perdu la tête". Le Fils de l'homme est venu, il mange, il boit, et l'on dit: " Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des collecteurs d'impôts et des pécheurs" ! Mais la Sagesse a été reconnue juste d'après ses œuvres ».

© source Traduction Œcuménique de la Bible (T.O.B.)

Ce passage de l’Evangile nous présente une image saisissante de la réaction de la foule face à la venue de Jean le Baptiste et de notre Seigneur Jésus.
Jésus compare cette génération à des enfants assis sur la place publique, se plaignant des autres enfants.
Ces enfants, qui refusent de danser lorsqu'on joue de la flûte et de pleurer lorsqu'on chante une complainte, représentent une humanité souvent difficile à satisfaire.

Notre Seigneur Jésus pointe du doigt la contradiction inhérente à cette attitude. Tout comme Jean le Baptiste est venu en observant une ascèse rigoureuse, les gens le critiquent en le qualifiant de possédé.
De même, notre Seigneur, qui s'est engagé à partager la vie quotidienne des gens ordinaires, à annoncer cette Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu, guérissant des malades… est accusé de manger et de boire de manière excessive.

Cela nous amène à réfléchir sur nos propres réactions face à la présence de Dieu dans nos vies… dans ce monde où tout va mal, où beaucoup se sentent mal. Que pensons-nous de ce Dieu qui ne souhaite qu'une chose… c’est que tous les hommes et les femmes vivent en paix et dans l’amour des uns pour les autres.
Sommes-nous comme ces enfants, insatisfaits, quel que soit le ton de la mélodie divine qui résonne autour de nous ? Le message de cet Évangile nous invite à dépasser nos attentes étroites et à accueillir Dieu, souvent présent dans des formes inattendues.

L'invitation à la conversion et à l'ouverture d'esprit se fait entendre clairement. La venue de Jean le Baptiste et de notre Seigneur Jésus remet en question nos préjugés et nous exhorte à reconnaître la sagesse de Dieu même lorsque cela va à l'encontre de nos attentes humaines. Même si nous avons pris nos distances envers l’Eglise, notre Seigneur Jésus appelle chacun d’entre nous à une foi profonde, une confiance qui ne se laisse pas influencer par les jugements superficiels… dans cette société brutale et violente, mais qui cherche à comprendre la présence de Dieu dans nos cœurs.
Amen !

Didier Antoine

bottom of page