top of page

PREMIER TESTAMENT

231223

Temps de la Nativité

23 DECEMBRE 2023

Bonne Nouvelle de notre Seigneur Jésus en Luc 1, 57-66

Quand fut accompli le temps où Elisabeth devait accoucher. Elle mit au monde un fils. Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur l'avait comblée de sa bonté et ils se réjouissaient avec elle. Or, le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l'enfant et ils voulaient l'appeler comme son père, Zacharie. Alors sa mère prit la parole: « Non, dit-elle, il s'appellera Jean ». Ils lui dirent : « Il n'y a personne dans ta parenté qui porte ce nom ». Et ils faisaient des signes au père pour savoir comment il voulait qu'on l'appelle. Il demanda une tablette et écrivit ces mots : « Son nom est Jean » ; et tous furent étonnés. A l'instant sa bouche et sa langue furent libérées et il parlait, bénissant Dieu. Alors la crainte s'empara de tous ceux qui habitaient aux environs ; et dans le haut pays de Judée tout entier on parlait de tous ces événements. Tous ceux qui les apprirent les gravèrent dans leur cœur; ils se disaient: «Que sera donc cet enfant » ? Et en effet la main du Seigneur était avec lui.

© Source Traduction Œcuménique de la Bible (T.O.B.)

Le passage de l’Evangile nous présente le moment de la naissance de Jean-Baptiste... C’est un miracle, car il faut le rappeler, la stérilité d'Élisabeth était considérée comme une source de honte, mais la grâce divine est une évidence dans cette naissance miraculeuse de son fils.
Ce passage souligne la joie partagée par la communauté d’Elisabeth et de Zacharie… puis on évoque la circoncision de l'enfant conformément à la tradition juive. Rappelons que la circoncision est une pratique qui marque l’alliance entre le peuple d’Israël avec Dieu.

La surprise émane lorsque la famille et les proches du couple qui ne comprennent pas pourquoi Elisabeth a choisi le nom de « Jean » alors qu’aucun ne porte ce nom dans la famille. Jean vient de l’hébreu « Yehohanan » qui signifie « Dieu fait grâce » ou « Dieu a été miséricordieux. Le nom de Jean est donc une déclaration de la grâce et de la miséricorde de Dieu.

Au moment où Zacharie confirme le nom de Jean, « sa bouche et sa langue furent libérées et il parlait, bénissant Dieu. » La naissance de Jean témoigne un événement divin… Jean est destiné à jouer un rôle prophétique très important, préparant ainsi le chemin de notre Seigneur Jésus.

Même si vous avez pris de la distance comme moi envers l’Eglise catholique , je vous invite ce jour à méditer en toute liberté cette Parole de Dieu. Que ce récit captivant de la naissance de Jean le baptiste qui souligne la grâce, la fidélité et la volonté de notre Dieu et le rôle prophétique de cet enfant béni. Que ce rappel dont Dieu œuvre d’une manière extraordinaire même dans les circonstances qui nous paraît impossible puisse ouvrir le cœur de chacun d’entre vous.
Amen !

Didier Antoine

bottom of page